Blog

Une histoire de cookies mais pas que!

Une histoire de cookies

Image d'illustration

Et si on te racontait une histoire aujourd’hui ?

 

Il y a quelques jours, je suis tombée sur une petite vidéo que j’ai adorée. L’histoire était tellement mignonne que j’ai décidé de la partager avec toi.

 

Alors sers toi un bon chocolat chaud, prends quelques cookies et installe-toi confortablement, je vais te la raconter :

 

Snack attack :

 

En fin de journée, dans une gare presque vide, une petite dame âgée traverse le hall pour se rendre sur les quais. Elle est vêtue d’une jupe en tissu épais longueur tibia, d’une jolie chemisette à pois, d’un petit gilet couleur beige, porte un foulard gris-bleu fleuri, attaché sous son menton et de grosses lunettes carrées. Ses cheveux grisonnants dépassent de son foulard.

 

En traversant le hall, elle passe devant un distributeur automatique quasiment vide, il ne reste plus qu’un seul sachet de cookies. La photo sur l’emballage lui donne très envie de grignoter. C’est le craquage de fin de journée, tu vois duquel je parle ?! Celui qui te fait trop du bien après une journée d’école ou de travail hyper difficile. C’est ta collation nécessaire avant de rentrer à la maison. Et bien pour notre jolie mamie, c’était LE snack idéal pour attendre son train bien tranquillement.

 

En le voyant, elle craque immédiatement, insère une petite pièce et tapote les chiffres qui vont libérer sa collation tant désirée. Dans un premier temps, tout se passe bien, les spirales tournent dans le bon sens et le paquet de biscuit commence à tomber très lentement, mais je pense que tu imagines déjà la suite de l’histoire, … le sachet se bloque au dernier moment. Rhooo mais quelle frustration et après s’être assurée qu’aucune personne n’était en train de la fixer, elle s’acharne sur la machine, d’abord par des petits tapotements puis, en la chargeant carrément tel un taureau rouge de colère. Après avoir dépensé toute son énergie et dans un dernier élan, elle se rue sur la machine avant de se laisser aller sur le sol dos au distributeur. Quand tout à coup, ENFIN le bruit de la réjouissance, les cookies étaient tombés dans le fond du distributeur.

 

Après s’être battue contre la machine, la petite dame, s’assoie bien confortablement sur un banc juste en face du quai et s’empresse d’ouvrir son sachet de cookies bien mérité. Quel plaisir l’odeur chocolatée de ce biscuit tout rond et lorsqu’elle croque dedans, c’est le nirvana, enfin elle va pouvoir profiter de son snack en toute tranquillité.

 

Elle s’empare de son journal et dépose son paquet de cookies juste à côté d’elle. Tout en lisant, elle tend sa main pour prendre un nouveau cookie et là, elle frôle celle d’une autre personne, qui se dirigeait aussi sur l’un des cookies du sachet. « Mais à qui appartient cette main qui essaye de piquer mes biscuits ? », se dit-elle. Un jeune homme à la coiffure en aileron de requin de couleur rousse, la musique à fond qui s’échappait d’un casque. Sans hésitation, il se saisit d’un cookie et l’enfourne dans sa bouche tout en regardant la vieille dame. Sans honte et sans commentaire, il mâche et déglutit. 

 

Scotchée par ce comportement sans gêne, elle essaye de sauver les quelques cookies restants et prend rapidement le paquet pour le conserver sur ses genoux.  Pensant que cette interlude très ennuyeuse et frustrante était terminée, elle ré-ouvre son journal mais c’est sans attendre que la même main, sans vergogne, vient récupérer le sachet de biscuit. L’homme avale immédiatement le cookie et avec beaucoup de toupet chasse les miettes déposées sur la jupe da la petite mamie. Dans un même geste, il repose le sachet sur le banc entre la dame et lui.

 

Toujours sans aucun mot, il retourne à ses activités, la musique, le téléphone. S’en est trop pour la dame, alors elle se lève et commence à hurler et crier sur le jeune homme mais lui n’entend strictement rien alors, elle décide de débrancher les écouteurs et c’est à ce moment que l’homme s’empare du dernier cookie et au moment où il décide de l’enfourner, la dame lui fait clairement comprendre qu’il ne reste qu’un seul et unique cookie dans la boite et qu’il ne peut pas absolument pas le dévorer comme ça, sans pitié pour elle alors qu’en plus c’est SON sachet.

 

Le train arrive enfin lorsque l’homme partage en deux le dernier cookie. « Mais quel toupet ! » se dit-elle. Fâchée, elle détruit la moitié du cookie et monte dans son train. Depuis la fenêtre du wagon, elle regarde l’homme. Elle est toujours en colère quand le contrôleur lui demande son billet. En ouvrant son sac, elle remarque ….

 

 

Si tu veux connaitre la suite et surtout la fin, je te donne le lien ici de la vidéo. Tu vas adorer la chute, je te le garantis !!

#freelycious

Follow us on

Subscribe to our newsletter !

Get -15% off on your first order

Copyright © 2017 Freely Handustry - Terms of sales - Privacy policy - FAQ

MADE WITH ♥ BY BUXUM COMMUNICATION

Freely Handustry

Freely Handustry

Freely Handustry